Comment dormir avec un torticolis ?

dormir avec torticolis

Que ce soit à cause du stress, d’une mauvaise posture ou toute autre raison, il nous est tous déjà arrivé au moins une fois d’attraper un torticolis (tortum collum) . Dans ces cas là, vous serez d’accord de dire qu’il est quasi mission impossible de bien dormir et le manque de sommeil n’améliore pas la situation. Alors comment dormir avec un torticolis ? Quelle est la solution pour diminuer les symptômes? Voici quelques pistes d’idées qui pourront vous y aider.

Bien dormir avec un torticolis

La douleur plus ou moins violente que provoque la contraction des trapèzes et muscles SCOM (sterno-cléido -occipito-mastoïdiens) peut perturber votre sommeil lorsqu’elle persiste. Si en journée, il est possible de porter une minerve pour soulager les tensions, il est difficile de dormir avec cet accessoire et avoir une bonne nuit de repos.

Heureusement, il existe des solutions sous forme de traitements médicaux mais également des astuces et remèdes naturels pour aider à trouver un équilibre agréable et profiter de bonnes nuits de sommeil. Voici nos conseils:

Faites un massage aux huiles essentielles et thermothérapie

huile essentielle lavande pour faire un massage du couAvant d’aller dormir, essayer de dénouer les tensions dans votre coup dont le torticolis est responsable. Demandez par exemple à un proche de vous administrer un massage en douceur.

Pour optimiser les résultats, de nombreuses huiles essentielles spécifiques peuvent servir lors des séances de massage. Elles sont à base de plantes aux vertus antidouleurs, anti-inflammatoires et décontracturantes : romarin à camphre, gaulthérie couchée, eucalyptus citronné, lavande officinale…

En outre, pour garder les muscles du cou détendus, l’application de la chaleur peut être envisagée. Ce réchauffement de la zone douloureuse peut se faire soit à l’aide d’un patch chauffant soit avec un coussin de noyaux de cerises passé au micro-ondes.

Utiliser un bon oreiller cervical ou ergonomique pour dormir avec un torticolis

oreiller cervicalLa principale façon d’avoir un impact positif sur un torticolis (et les douleurs cervicales de façon générale) est d’œuvrer à ce que votre cou (c’est-à-dire tous ses muscles, os et ligaments) soit dans sa meilleure position biomécanique.

Dans ce cadre, vous pouvez recourir à un oreiller cervical ou ergonomique, afin d’adopter les meilleures postures. Ne choisissez pas un oreiller ultra plat garni de plumes, ou un oreiller trop mou qui apporte trop de moelleux et ne soutien pas votre cou.

Un oreiller ergonomique a pour caractéristique de se conformer à votre morphologie. Ce faisant, vous bénéficiez d’un confort personnalisé, en cela que les matériaux utilisés (généralement la mousse à mémoire de forme) ont la faculté d’épouser vos courbes naturelles.

Cela dit, pour dormir avec un torticolis, votre oreiller anatomique doit procurer un soutien ferme, et surtout pas un soutien moelleux, car cela pourrait amplifier vos douleurs.

En ce qui concerne les oreillers cervicaux, ils ont vocation à maintenir votre cou/tête dans la courbe naturelle et agissent davantage à titre préventif. L’alignement cervical qu’ils offrent est en effet l’un des meilleurs moyens de prévenir le torticolis, les blessures ou plus largement les douleurs matinales.

Étirer les muscles du cou

L’étirement du cou détend les muscles tendus de la nuque et peut aider à soulager votre torticolis, mais également empêcher le développement des points de déclenchement. Cela dit, cet exercice ne doit être pratiqué que par les personnes expérimentées, car un étirement du cou mal effectué risque d’entraîner de vives douleurs. Voici un exercice que vous pouvez réaliser pour étirer votre cou avant de vous coucher :

  1. Asseyez-vous droit avec les deux mains sur les côtés
  2. Soulevez votre bras droit vers l’avant et tendez la main par-dessus le dos, en saisissant l’omoplate droite et en appliquant une pression vers le bas
  3. Tout en maintenant cette posture, tournez la tête vers la gauche d’environ 45 degrés
  4. Inclinez le menton vers le bas jusqu’à ce qu’un bon étirement se fasse sentir sur le côté arrière droit du cou, et restez dans cette position pendant 30 à 60 secondes
  5. Répétez de l’autre côté (3 et 4)

Pour allez plus loin, vous pouvez également réaliser les exercices recommandés dans cette vidéo par un masseur kinésithérapeute professionnel:

La position de sommeil

Il a été démontré que s’allonger sur le dos est la meilleure position pour dormir. De toute évidence, les positions de sommeil sont des habitudes qui se développent au fil du temps. Et, si elles peuvent ne pas poser de problèmes lorsqu’on est jeune, à mesure que nous vieillissons, il est fortement recommandé d’apprendre à dormir sur le dos pour se mettre à l’abri des douleurs cervicales.

Alternativement, vous pouvez dormir sur le côté en veillant à garder la tête dans l’axe de votre colonne vertébrale. Ce qui est à surtout éviter, c’est de se coucher sur le ventre, car cette position contraint le cou au maximum. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas garder une position statique trop longtemps. N’hésitez donc pas à effectuer quelques petits mouvements pour solliciter vos articulations et muscles.

Conclusion

En définitive, dormir avec un torticolis n’a rien de plaisant, mais bienheureusement, vous arriverez à trouver un équilibre agréable, grâce à des remèdes simples ou en investissant dans un oreiller (ergonomique ou cervical) qui aide à réduire les risques de torticolis.

Toutefois, lorsque cette contraction douloureuse des muscles du cou devient persistante ou récidivante, la consultation d’un médecin peut devenir nécessaire. En plus d’une rééducation fonctionnelle, le spécialiste peut vous prescrire un traitement médicamenteux ou des injections de toxine botulinique (en cas de torticolis spasmodique).

Laisser un commentaire